L’hiver approchant il est grand temps de se pencher sur son budget énergétique 2019. Est-il nécessaire de rappeler que les fortes augmentations des matières premières et des taxes publiques vont faire exploser les budgets chauffage.
Augmentation de 16% pour le gaz : + 16% en 2018, les coûts d’électricité ont déjà  augmenté de 28% en 6 ans. Les prévisions nous promettent une escalade des prix de 100% à l’horizon 2032, en cause la rénovation obligatoire du réseau de distribution.
Quand au fioul, il suit la même tendance, le prix du baril flambe tous les jours un peu plus, et la TICPE est passée de 14 centimes/litre en 2017 à 18 centimes/litre le 1° Janvier 2018. Cette taxe va encore augmenter de 4 % tous les ans jusqu’en 2022.

Sans jouer les oiseaux de mauvais augure il est à prévoir que cette tendance soit continuellement à la hausse ces prochaines années avant que puisse se mettre en place de vraies transitions énergétiques avec des solutions plus écologiques et moins onéreuses pour le consommateur.

Face à cette situation, Un seul mot d’ordre…
TRAQUER LES PERTES THERMIQUES AVEC UNE BONNE ISOLATION THERMIQUE

sources : Fournisseur-energie.com – Fioul Market – Rouch energie

Pour payer moins cher…dépensons moins… Ce slogan qui parait d’une évidence et d’une simplicité déconcertante, reste néanmoins le moyen le plus efficace de maîtriser ses dépenses et de faire des économies budgétaires en développant ses réflexes de consommateurs responsables.

Dans une maison classique on recense plusieurs points importants de déperdition thermique :

  • Toiture : Pouvant représenter jusqu’à 30 % des pertes en cas de mauvaise isolation

  • Murs : entre 20 et 25 % de déperdition thermique

  • Vitrage et huisseries : entre 20 et 30 % en fonction du type de vitrage et des surfaces vitrées (les grandes baies vitrées et les vérandas sont sources de déperdition plus conséquente quand elles ne sont pas adaptées ou bien traitée)

  • Ponts thermiques : estimés à 5% des pertes

Quels sont les moyens faciles et économiques pour mieux isoler sa maison ?

On ne peut évidemment pas se lancer facilement dans des gros travaux d’isolation de toiture ou des murs extérieurs mais il existe quand même des solutions qui permettent de transformer chacun de nous en un « chasseur de gaspis » pragmatique et efficace.

  • Traquer les ponts thermiques, fissures, jointures déficientes, joints huisserie usés, portes usée etc…

  • Mettre rideaux et doubles rideaux épais devant les ouvertures de fenêtres

  • Poser un isolant thermique sur l’intérieur de vos murs. Se présente sous la forme de rouleaux type papier peint sur lesquels vous pouvez peindre sur le support

  • Purger ses radiateurs alimentés par chaudières à fuel ou gaz.

  • Nettoyer régulièrement ses convecteurs électriques qui peuvent faire baisser le rendement de votre équipement

  • Renforcer l’Isolation de vos surfaces vitrées (simple ou double vitrage)

Le renforcement de l’isolation des surfaces vitrées est au cœur de notre activité.

«Le verre est un corps froid attirant comme un aimant toutes les sources de chaleur émanant de l’intérieur d’un habitat. Le corps froid capte la chaleur et en fonction de ses caractéristiques laisse à une partie plus ou moins importante de cette énergie de s’évaporer vers l’extérieur.»

Il y a deux actions quand on isole une fenêtre : Empêcher le froid de pénétrer – Empêcher le chaud de se perdre.
La pose des films intérieurs thermiques agit sur ces deux principes, il diminue l’émissivité du froid par la vitre et il permet à la chaleur d’être maintenue à l’intérieur. C’est aussi pour cette raison que le bon entretien des huisseries est un facteur important permettant de minimiser les déperditions.
Les joints des fenêtres doivent être de qualité pour agir aussi sur les deux composantes d’une d’isolation thermique efficace.
Éviter que le froid ne pénètre par des fissures ou des parties usées ou mal appliquées
Éviter que la chaleur ne sorte par ces mêmes défauts.

En faisant la chasse à ces déperditions calorifiques, on peut donc économiser jusqu’à 30% de son budget chauffage.

Tableau Isolation Thermique

Type de paroiCoefficient de transmission thermique
Fenêtre avec simple vitrage6
Fenêtre avec simple vitrage
Avec PROTHERM 400
3.9
Fenêtre double vitrage traditionnel 3
Fenêtre double vitrage traditionnel
Avec PROTHERM 400
2.2
Fenêtre double vitrage HR (Haut rendement)
1.5
Fenêtre double vitrage HR (Haut rendement)
Avec PROTHERM 400
1.2
Coefficient de transmission thermique (U)(en W/m²xK)

La valeur U donne une information thermique sur la performance d’isolation d’un élément de construction (mur, toit, plancher, porte, fenêtre…)
Elle indique la quantité de chaleur qui passe en une seconde à travers une surface de 1 m2 lorsqu’il y a une différence de température de 1°C entre l’intérieur et l’extérieur.
L’unité de la valeur U se donne en watts par mètre carré et Kelvin : W/(m2. K)
Plus la valeur U est petite, meilleure est l’isolation thermique et moins l’élément laisse perdre la chaleur.
G : coefficient de déperdition globale (W/m3.°C)
Le coef G est le coefficient de déperdition volumique d’un habitat ou d’une de ses composantes, il s’exprime en Watt par mètre cube et par degré.
Isolation norme RT 2005 : 0,65 W/°C m3
PROTHERM 400 (Coef G) : 0.61

Contrairement à certains films solaires teintés les films thermiques polymères sont quasiment transparents et ne dénaturent en rien la visibilité intérieure ni le visuel extérieur.
Le PROTHERM 400 est homologué par les bâtiments de France afin qu’ils puissent renforcer l’isolation des vieux vitrages des bâtiments classés (châteaux, séminaire, musées etc…). En posant un film isolant thermique Protherm ISO 400 ou 600 les vitrages gagnent entre 15 et  40% d’efficacité. Simple à mettre en oeuvre, discret et esthétique, sans atténuation de lumière, le film d’isolation pour fenêtre  de dernière génération est à ce jour le moyen le plus économique pour isoler des fenêtres du froid, qu’elles soient en simple ou double vitrage. Garantie 10 ans, sans entretien. L’application se fait à l’intérieur des vitrages par des équipes spécialisées ou par vous-même si vous êtes bricoleur et minutieux. C’est le moyen le plus simple et rapide pour augmenter l’isolation de vos vitres et diminuer vos pertes thermiques.

En faisant une chasse drastique aux déperditions thermiques, on fait une pierre deux coups…
On fait du bien à la planète et on soulage son portefeuille.

Summary
Comment économiser jusqu'à 30% sur sa facture de chauffage cet hiver
Article Name
Comment économiser jusqu'à 30% sur sa facture de chauffage cet hiver
Description
Réduisez votre budget chauffage cet hiver avec quelques précautions et astuces. La pose d'un film isolant pour fenêtre permet d'augmenter l'efficacité énergétique de votre habitation.
Author
Publisher Name
Dexypro Film pour vitre
Publisher Logo
No Comments

Post A Comment

dix-neuf − cinq =